Description du pied plat et son fonctionnement

Pieds plats avec valgus calcanéen

Vous vous demandez ce qu’est un pied plat et ce qu’il faut faire ?

Vos chaussures sont usées de manière étrange ?

Visuellement, vous avez l’impression que vos pieds s’effondrent vers l’intérieur et quand vous sortez de la piscine, vous remarquez que votre empreinte n’est pas identique à celle du voisin ?
 
Il s’agit d’un affaissement de la voûte plantaire, qui a pour effet l'aplatissement du pied et la fuite du talon vers l’extérieur. On peut le classer selon plusieurs degrés d’affaissement.

L’énorme problématique du pied plat en général réside dans les chaussures. En effet, ces derniers sont construits pour une architecture parfaite du pied, ce qui peut provoquer un inconfort majeur tel que:

Des zones de pressions :

  • Déformations visuelles des chaussures.
  • Cloques.
  • Usure prématurée de la semelle.
  • Douleurs générales.

On peut classer le pied plat en plusieurs catégories différentes :

Le pied plat de l’enfant :

C’est une étape tout à fait normale jusqu’à l’âge de 6 ans, car la musculature et les ligaments se corrigent seuls durant la croissance.
Le pied plat congénital :

C’est la conservation d’un pied affaissé depuis l’enfance. Très souvent, il ne présente aucune douleur, mais peut être victime d’un inconfort lié aux chaussures.
Pied plat acquis :

C’est une évolution du pied qui survient à l’âge adulte et qui peut engendrer des douleurs importantes. Cette évolution doit être suivie et traitée médicalement.

 

Le pied plat acquis est la principale source de consultation, en raison de ces douleurs. En effet, lorsque le pied s’affaisse, il provoque d’importantes douleurs qui sont mal tolérées.

 

En plus des douleurs qui concernent la voûte plantaire, on retrouve également des douleurs dans les chevilles, dans les mollets, dans les genoux et dans le bas du dos.

Empreintes plats - stades 1 à 3

Les causes du pied plat :

Le pied est une structure extrêmement complexe. Il comporte 26 os, 16 articulations et 107 ligaments donc 20 muscles. Changer un seul de ces paramètres, une seule tension et c’est l’ensemble de sa fonctionnalité que vous modifiez.

Le pied plat peut être subdivisé en deux catégories :

Congénital :

Il est essentiellement provoqué par des malformations osseuses. Un affaissement des voûtes permanentes sans aucune modification en charge ou en décharge.

Très souvent présent depuis la naissance, le pied plat n’est pas forcément douloureux ou problématique.
Acquis :

Celui-ci est le plus souvent provoqué par une élongation des tendons et des muscles et par une utilisation trop importante du pied dans une situation de surcharge. D’autres facteurs favorisent également l’affaissement du pied à l'âge adulte tels que :

  • Le diabète.
  • Le surpoids.
  • La suite d’un accident.
  • Des malformations anatomiques.
  • Des traitements médicamenteux.
  • Un mauvais chaussage.
  • La grossesse.

Un raccourcissement important des muscles du mollet peut également provoquer un affaissement de la voûte plantaire. Le pied devient plat lorsqu’on se met en position debout et retrouve une voûte lorsqu’il n’y a plus de charges.

Comment empêcher l’affaissement de la voûte ?

Un soutien de la voûte plantaire est le meilleur moyen de soulager les muscles et les tendons en surcharges.
Les chaussures :

Avant toute chose, il est important d’être bien chaussé. Pour ce faire, voici les trois points importants :

  1. Il faut des chaussures d’une certaine rigidité (pas trop souple) avec un talon d’environ 1cm.
  2. La forme de la semelle extérieure est aussi importante. Elle ne doit pas être trop étroite au milieu du pied. Plus celle-ci est large et meilleur sera le maintien dans la chaussure.
  3. Il faut qu’elles soient équipées d’une forme qui soutient la voûte.

Des semelles plantaires orthopédiques:

variantes semelles orthopédiques sur mesures

Un soutien adapté est difficile à trouver dans le commerce. C’est pourquoi se faire adapter une paire de formes plantaires à ces mesures est une solution plus efficace.

Moins sollicitée, car soutenu, la forme plantaire permet au pied plat de prévenir et de soulager ces problématiques qu’elles soient douloureuses ou de l’ordre du confort.

Il est important de savoir que les orthèses plantaires ne permettent en aucun cas de guérir les malformations et ne peuvent pas reconstruire la structure du pied avec le temps.

Elle remplace le fond d’origine de votre chaussure et vous garantit un confort optimal dans votre quotidien grâce au soutien de la voûte plantaire et son traitement de l’avant-pied.