Description du pied creux et de son fonctionnement

Pied avec forte cambrure, Pied creux

Vous vous demandez ce qu’est un pied creux et ce qu’il faut faire ?

Vous avez l’impression de ne jamais avoir assez de place sur le coup de pied lorsque vous portez des chaussures et que vous marchez beaucoup sur le bord du pied ?

Le pied creux une accentuation importante de la voûte plantaire et l’orientation du talon vers l’intérieur. On peut le classer en trois degrés différents.

De par sa forme hyper contractée, le pied creux n’est plus aussi performant que souhaité.

La grosse problématique est qu’il perd en surface d’appuis, ce qui augmente les zones de pression et diminue également la capacité d’absorption des chocs.

Voici une liste des problèmes les plus fréquemment rencontrés par le pied creux :

Empreintes pieds creux

Il existe également trois formes de pieds creux :

Pieds creux Furtifs (inconnu) :

On ne connaît pas ses causes précises, mais il y a certainement un facteur héréditaire ou génétique.

Pieds creux neurologique :

Certains problèmes neuromusculaires comme un accident cardio-vasculaire, les traumatismes crâniens ou les lésions de la moelle épinière peuvent également provoquer un pied creux.

Très souvent, il se manifeste avec des déformations très importantes.

Après un accident :

En effet, après un accident la forme du pied peut évoluer. Une fracture du talon ou d’une luxation peut provoquer des changements de structure au niveau du pied.

Lorsque le talon touche le sol, l’orientation de ce dernier réduit la capacité d’absorber le choc.

Quand le pied est en contact avec le sol, il est moins souple à cause de la voûte plantaire très marquée ce qui diminue son adaptabilité au sol.

L’augmentation de la cambrure du pied amène une diminution de la surface d’appuis en créant des effets de surcharges. Ces dernières peuvent provoquer des douleurs d’avant-pied (métatarsalgies) et des douleurs au niveau des talons. Ils apportent également une instabilité au niveau des chevilles.

Mais ce n’est pas tout !

Le pied creux s’accompagne bien souvent d’orteils en griffes, ce qui diminue encore les surfaces d’appuis et complique vraiment le choix des chaussures.

Comment freiner l’évolution d’un pied creux ?

Les semelles orthopédiques sur mesure

La meilleure chose à faire et de vous rendre les déplacements plus confortables. Pour ce faire, il est important d’avoir des chaussures appropriées et des semelles adaptées pour soulager un maximum les tensions du pied.

Avec les semelles, le but est de repositionner le talon en le poussant vers l’extérieur et de décharger l’avant-pied pour libérer les zones d’hyper appuis.

Semelles orthopédiques

Les chaussures :

Avant toute chose, il est important d’être bien chaussé. Pour ce faire, voici les trois points importants :

  1. Il faut des chaussures d’une certaine rigidité (pas trop souple) avec un talon amortissant.
  2. Il faut avoir suffisamment de place pour le cou-de-pied et les orteils (s’ils sont en griffe).
  3. Une ouverture de la chaussure avancée procurera plus de place et un meilleur réglage. Plus le laçage va loin en avant, meilleur sera votre possibilité de l’ajuster à la chaussure en fonction de vos besoins.

Croquis Baskets de sport